Introduction

Il est ici question de vous faire découvrir (ou d’essayer en tout cas) deux plateformes permettant d’apprendre ou d’approfondir les technologies de l’information. Et ce, à partir de chez vous. Nul besoin de s’inscrire dans une école. Si vous avez un projet, cela pourrait vous être utile.

Par où commencer ?

Que vous soyez rigoureux et organisé ou que vous ayez une certaine propension pour le chaos, commencer un projet se fait toujours avec quelques interrogations.

Il n’est pas moins compliqué de disposer des bons outils et informations nécessaires à son projet et par la suite de les mettre en oeuvre. C’est donc en partant de ce constat, que j’ai décidé de vous guider (un peu).

Il y a 2 types de personnes

Il y a deux types de personnes : celles qui débutent et celles qui poursuivent. Je pense qu’il est plutôt simple de savoir dans quelle catégorie vous êtes. Il est très important – et nécessaire – d’être objectif envers ses connaissances et ses capacités. Cela permet de mieux travailler et de mieux s’organiser dans les choix à faire.

Je vais donc vous présenter deux plateformes, chacune un peu plus adaptée à l’un de ces types de personnes que l’autre. Ceux qui se sont déjà plongés dans la programmation connaîtront surement au moins l’un des deux logos ci-dessous :

OpenClassrooms
Udemy

… et aussi 2 types de plateforme

L’approche de chacune de ces plateformes est profondément différente… Premièrement parce que l’une est française, l’autre… américaine. On pourrait noter une différence de culture mais aussi d’approche de l’apprentissage.

OpenClassrooms

OpenClassrooms était une plateforme de cours en ligne principalement gratuite et française. Elle a aujourd’hui évolué et OpenClassrooms est devenue une entreprise. Beaucoup de leurs formations sont diplômantes, et certains de ces diplômes sont reconnus par l’Etat, au même titre que ceux des universités – étant donné que certaines formations sont réalisées en partenariat avec ces universités, cela semble logique…

Les cours sont principalement distribués sous forme textuelle et plutôt bien organisés. Ils sont composés de plusieurs chapitres, eux-mêmes constitués de sous-parties pour expliquer un ou quelques concepts. Ainsi, dans nombre de cours, à la fin de chaque chapitre, des exercices d’application sont proposés pour valider l’acquisition des connaissances ; ils résument souvent sous forme de mini-projet la globalité des choses apprises tout au long du chapitre.

D’autre part, vous pouvez aussi suivre votre progression et reprendre à chaque utilisation là où vous vous étiez arrêté la fois précédente – tout ça, à condition de créer un compte OpenClassrooms gratuit.

Toutefois, vous pouvez aussi disposer d’un compte OpenClassrooms payant qui vous donne accès à une lecture illimitée des vidéos qui sont proposées avec les cours et vous pourrez aussi accéder aux autres fonctions que l’entreprise ajoute et continue d’ajouter.

Aujourd’hui, OpenClassrooms est une plateforme reconnue dans le milieu francophone et tend à s’internationaliser et à étendre les domaines sur lesquels portent les cours. L’entreprise propose donc une formule adéquate pour quiconque voudrait se lancer dans le développement ou se perfectionner.

Udemy

Udemy reprend un concept similaire, puisque c’est aussi une plateforme de distribution de cours à l’intention des autodidactes. Cependant Udemy n’est pas vraiment du même acabit puisque tout est payant. MAIS ! Mais le contenu ou plutôt le format du contenu, diffère assez largement.

En effet, là où OpenClassrooms ne propose majoritairement que des cours au format textuel, Udemy repose exclusivement sur le contenu vidéo. Les “professeurs” mettent à disposition des “élèves”, un certain nombre de vidéos, qui peuvent s’étendre sur quelques heures ou sur une centaine. Ces heures de vidéos sont regroupées par partie, comme chez OpenClassrooms, et des exercices sont parfois aussi proposés à la suite de chaque chapitre. La progression est elle aussi sauvegardée, et il est aussi possible de mettre des “marque-pages”, des marqueurs aux moments que vous souhaiterez revoir ultérieurement.

Udemy ne permet pas l’acquisition de diplômes, mais les domaines que couvrent les cours sont largement plus variés que ceux d’OpenClassrooms. Finalement, le problème (si c’en est vraiment un) majeur d’Udemy est son business plan. Puisque tout est payant, il faut acheter chaque cours. Pour ne pas faire de choix que l’on regretterait par la suite, il est conseillé de vérifier les avis des internautes ayant déjà suivi le cours en question et également se renseigner sur le “professeur” sur internet. Il est souvent possible d’accéder à ses références ou à son site internet et donc d’opter ou non pour son cours.

Conclusion

Selon les moyens que vous souhaitez investir, vous savez maintenant vers quelle solution vous orienter. Notez toutefois, qu’OpenClassrooms est majoritairement gratuit et peut donc satisfaire la plupart de vos besoins dans un premier temps. Udemy saura se rendre utile lorsque vous choisirez d’approfondir réellement un domaine et sera là une valeur sûre. Je ne peux que vous encourager à profiter des deux solutions.

Note : Rien ne vous empêche de chercher ce dont vous avez besoin sur YouTube. Cela sera toutefois moins ergonomique, plus sujet à la distraction et parfois plus difficile de trouver ce que vous cherchez. D’autre part, lorsqu’un cours entier ne vous sert à rien, une réponse à votre problème se trouve peut-être sur Stack Overflow. Un forum sur lequel nombres de développeurs émettent leur problème et reçoivent une aide et une réponse, le plus souvent de qualité – puisque l’on peut voter pour la meilleure réponse.

Bonne rentrée !

PS : Prochainement vous aurez droit à une sélection des cours essentiels, les basiques !